148 personnes arrêtées à Paris après la défaite du PSG en Ligue des champions


La gendarmerie française a arrêté 148 personnes ce dimanche, selon le dernier rapport de police, après les émeutes qui ont eu lieu près des Champs Elysées à Paris, pour la défaite du Paris Saint Germain (PSG) face au Bayern Munich, en finale de la Ligue des champions.

Un groupe de manifestants s’est rendu aux Champs-Elysées après avoir été témoins dans le stade Parc des Princes, siège du PSG, le meeting, dont l’équipe parisienne Il a été battu par l’équipe allemande avec un but solitaire du français Kingsley Coman, malgré le fait que la mobilité dans la zone avait été limitée jusqu’à deux heures après la finale, à titre de mesure de prévention sanitaire.

Cependant environ 5000 fans ont réagi aux contrôles de police en lançant des fusées éclairantes et érigé des barricades improvisées près du stade de l’équipe parisienne, auxquelles les agents ont répondu avec des gaz lacrymogènes.

La gendarmerie a signalé que les 148 arrestations avaient été effectuées « en particulier pour les dommages, la violence ou le lancement de projectiles », selon son compte Twitter, ainsi que jusqu’à 404 sanctions administratives pour non-respect de l’usage obligatoire du masque.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a qualifié les altercations d ‘ »irrecevables » et a remercié le travail « courageux » de la police française à travers ses réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *