Changements VAR proposés après la controverse Marseille-Lyon


Marseille veut proposer des microphones pour les arbitres et des explications écrites des décisions du VAR après que le président lyonnais Jean-Michel Aulas ait déploré l’arbitrage lors de la défaite de son équipe au stade Vélodrome.

VAR a besoin de microphones

Dimitri Payet a marqué deux fois alors que Marseille battait ses rivaux 2-1 dimanche, bien que le premier but soit venu du point de penalty au milieu de beaucoup de controverse.

Milieu de terrain lyonnais Thiago Mendes a été puni pour handball dans la zone, mais les rediffusions semblaient montrer que Morgan Sanson de Marseille avait également géré le mouvement plus tôt dans le mouvement.

Aulas a ensuite critiqué la décision du VAR, faisant également référence à un affrontement entre Dario Benedetto et Leo Dubois, ce qui a suscité une réponse de Marseille mercredi.

Alors que « surpris » Aulas, qui occupe un poste au comité exécutif de la Fédération française de football (FFF), avait interrogé des responsables, ils ont proposé des idées sur la manière dont la VAR pourrait être mieux mise en œuvre dans la ligue.

Dans un long communiqué, Marseille a suggéré de s’associer à la FFF pour approcher l’instance d’arbitrage l’International Football Association Board, avec leur projet d’installer un micro sur les arbitres pour retransmettre en direct les échanges entre l’officiel et les joueurs, ainsi que de diffuser ces conversations sur un léger retard.

Ils a également préconisé la diffusion de rediffusions au ralenti à l’intérieur du stade « de manière à montrer au public que l’image n’explique pas tout », plus un rapport sera publié après chaque journée de championnat « précisant les bonnes décisions d’arbitrage, les décisions manifestement erronées et les décisions qui auraient dû être prises mais qui n’étaient pas « .

Marseille a souligné la mise en œuvre réussie de systèmes similaires dans le rugby et la NBA.

Ils ont décrit la « transparence » accrue de ces processus, ajoutant qu’ils « prouveraient que ces erreurs affectent tous les clubs de la même manière à long terme ».

Outre les commentaires d’Aulas concernant les décisions sur le terrain, Marseille a également répondu aux critiques de l’ambiance sur leur terrain, où Le bus de Lyon a été attaqué à son arrivée sur les lieux.

Lyon avait été conseillé d’utiliser un bus banalisé, comme le fait Marseille contre le Paris Saint-Germain, mais a plutôt choisi d’arriver aux couleurs du club.

« Le match a été marqué dans le stade par le comportement exemplaire de l’immense majorité de nos supporters qui, avec leurs tifos et leurs encouragements tout au long du match, ont donné la plus belle expression de soutien à leur club », indique le communiqué.

« Le Vélodrome – avec un record de Ligue 1 – a montré à nouveau une atmosphère unique en France et en Europe. Le spectacle sur le terrain et dans les tribunes a assuré à notre championnat une promotion exceptionnelle à travers le monde. « 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *