Classement agonique de Milan après un tournage avec 24 pénalités


DAKOTA DU SUD.

Mis à jour:

sauvegarder

Le Milan AC autrefois puissant était sur le point de jouer dans l’un des tubes de la journée Ligue Europa mais il a été sauvé «in extremis» grâce à la fortune et au succès de ses joueurs lors d’une séance de tirs au but qui a atteint 24 tirs. L’équipe pour laquelle ils jouent Brahim Díaz, Samu Catillejo et Theo Hernández il sera enfin en phase de groupes du deuxième tournoi continental des clubs.

Il Rio Ave, un rival plus faible, a mis l’équipe de Stefano Pioli sur les cordes, qui a pris la tête par Saelemaekers en première mi-temps. Geraldes dans la deuxième a envoyé le choc à la prolongation et Gelson a fait 2-1 qui semblait définitif. Ensuite, Hakan Calhanoglu a semblé égaliser un penalty après la 120e minute, dans une action au cours de laquelle le Borevkovic local a également été expulsé par Gil Manzano.

Depuis le point de penalty, déjà dans le bris d’égalité, chaque équipe a tiré 12 fois. Ils ont même renvoyé les gardiens de but qui, dans les deux cas, ont lancé le ballon au-dessus du but.

Dans la fusillade, Milan pourrait perdre jusqu’à trois fois. Rio Ave a gaspillé trois vainqueurs, dont deux ont frappé les poteaux et l’autre a été lancé par le gardien polonais Pawel Kieszek. Enfin le coup de Aderlan Santos, arrêté par Donnarumma, a donné le classement à Milan.

Les voir
commentaires



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *