Comment les ultras de Marseille ont terni la nuit


Il semble nécessaire d’interdire la sortie de certains groupes de supporters des compétitions européennes. Cela aurait dû être déjà fait. Il est pitoyable de le demander, il est encore plus pathétique d’en avoir besoin; mais il faut le faire, et maintenant. Bien sûr, nous devons respecter le droit des personnes à se déplacer, mais il n’est pas nécessaire de vendre des billets aux radicaux qui apportent leur propre fureur d’où qu’ils viennent. Et cela peut être fait. En Espagne, cela a déjà été fait. Il existe un registre des membres des groupes de fans inconditionnels, qui comprend les empreintes digitales. Il est interdit à toute personne qui cause des problèmes d’entrer dans son propre stade, ni d’acheter des billets pour se rendre sur un autre terrain. Là où le club collabore à cela, cela fonctionne et presque tous collaborent.

JUAN FLOR & nbsp; (DIARIO AS) ‘); return false; « class = » item-multimedia « >

Fans de Marseille à Bilbao.

Faire face aux ultras de Marseille

En Europe, nous devons le faire, et l’un des clubs à surveiller est l’Olympique de Marseille, qui lors de leur match à élimination directe avec l’Athletic a montré à quel point ils sont accommodants avec leurs Ultras, ce dont nous nous souvenons d’un passé pas trop lointain. Hier soir, ils ont de nouveau été impliqués à San Mamés, où ils ont laissé une marque de la Ligue Europa avec deux gardes de sécurité poignardés, qui sont tous les deux heureusement hors de danger pour leur vie. Attention à la France, dont les deux clubs phares, le PSG et Marseille, ont fait preuve d’une méchante mesure dans ce tour. Dans le cas de Marseille, le pire, c’est qu’ils continuent dans le tournoi. Nous devons maintenant savoir clairement qui s’occupera de ces voyous qui ont éclipsé San Mamés.

Atlético l’équipe à battre en Europe

Ce fléau, celui qui nous aigris à la veille du tirage au sort tant attendu de la Ligue des champions, avec le Real Madrid, le Barça et Séville tous au chapeau. J’espère qu’ils ne se croisent pas à ce stade. Un sondage réalisé par AS a suggéré que les supporters des trois équipes espagnoles préféreraient être tirés au sort contre la Roma, ce qui est attendu. Plus frappant était la peur des supporters du Real Madrid et du Barça à la perspective d’affronter la Juve, plus que City ou le Bayern. En revanche, en Ligue Europa, je pense qu’il n’y a guère de doute: l’équipe à battre est Atleti, qui a démoli hier à domicile l’actuel leader du championnat russe. Ils sont absents de la Ligue des champions, mais la Ligue Europa peut être une compensation importante pour la saison. Il reste de bonnes équipes, mais aucune ne les aime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *