L’AC Milan maintient son plein de victoires en Serie A


AFP

L’AC Milan (2e), malgré la fatigue accumulée après son coûteux passage en Ligue Europa jeudi et l’absence de Zlatan Ibrahimovic, a maintenu son plein de victoires en battant La Spezia (3-0) ce dimanche en 3e date de la série A.

Le Portugais Rafael Leao, auteur d’un doublé, et le Français Théo Hernandez ont marqué leurs premiers buts du parcours, tandis que l’équipe «rossonero» ne concède toujours pas de but au championnat italien.

Contre la récente promue La Spezia (11e), tout était décidé au deuxième acte: Leao ouvrait le score en 57, et scellait la victoire en 78. Avant, Hernandez, d’un tir croisé, avait signé le deuxième (76).

Avec trois victoires en trois matchs du championnat, les Milanais ont pris la tête du tableau, à égalité avec l’Atalanta.

C’est ainsi que Milan conclut une semaine heureuse qui s’est presque transformée en cauchemar quand ils ont eu besoin de pénalités jeudi pour éliminer le portugais Rio Ave et obtenir le billet pour la phase de groupes de la Ligue Europa.

Dans deux semaines, après la trêve internationale, le derby contre l’Inter (3e) attend, avec l’éventuelle présence du Suédois Zlatan Ibrahimovic, peut-être de retour après avoir vaincu le covid-19.

Ses voisins de l’Inter Milan (3e) ont vu leur bon début de campagne stoppé par un match nul (1-1) à Rome face à la Lazio (9e), malgré avoir profité de près de 20 minutes avec un joueur de plus en raison de l’expulsion du buteur romain. Ciro Immobile.

Les ‘Nerazzurri’ pensaient avoir réalisé le plus difficile en ouvrant le score à la 30e minute de la première mi-temps grâce au but de l’Argentin Lautaro Martínez, qui a inscrit son troisième but en autant de matchs.

Mais le Serbe Sergej Milikovic-Savic a pris les tables au marqueur en terminant un centre de la deuxième étape (55e).

L’Inter, malgré la supériorité numérique après le carton rouge d’Immobile (69) pour avoir giflé le Chilien Arturo Vidal au visage depuis le sol, n’a pas réussi à décrocher sa troisième victoire consécutive à ce début du championnat italien.

Un tir dévié du Croate Marcelo Brozovic s’est écrasé sur le poteau de but de la Lazio à cinq minutes du temps, juste avant que Stefano Sensi ne soit expulsé, laissant 20 joueurs sur le terrain, dix de chaque équipe.

Ce point laisse un meilleur goût dans la bouche de l’équipe de la capitale, qui a retrouvé des sensations quatre jours après leur rude défaite également au stade olympique face à l’Atalanta (1-4).

Quelques heures plus tôt, l’Atalanta avait ouvert les matchs de dimanche par un retentissant 5-2 contre Cagliari (17e), une victoire qui leur permet de grimper provisoirement en tête du classement.

Ses records sont également spectaculaires, et il compte déjà 13 buts, soit plus de quatre buts en moyenne par match.

Ce dimanche, il s’est rapidement manifesté par l’intermédiaire du Colombien Luis Muriel (7). Cagliari a fait match nul grâce à un but de l’Uruguayen Diego Godín (24), signé cet été, mais les locaux sont vite revenus pour prendre l’avantage avec un but de l’Argentin Alejandro ‘Papu’ Gómez (29).

Avant d’atteindre la pause, ‘Dea’ a ajouté deux autres cibles à son casier, l’œuvre de Mario Pasalic (37) et du Colombien Duván Zapata (42). En seconde période, chaque équipe a marqué un nouveau but.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *