Les Cy Young des ligues majeures de la saison 2019


ATLANTA, GÉORGIE - 17 AOÛT: Hyun-Jin Ryu # 99 des Dodgers de Los Angeles lance dans la cinquième manche contre les Braves d'Atlanta au SunTrust Park le 17 août 2019 à Atlanta, Géorgie. (Photo par Logan Riely / Getty Images)
Los Angeles Dodgers contre Atlanta Braves | Logan Riely / Getty Images

Le prix Cy Young est décerné au meilleur lanceur des ligues majeures, tant en Ligue nationale qu’en Ligue américaine. Et cette année, il y a plusieurs candidats pour le prix sur les deux circuits.

En Ligue nationale, le grand favori est sans aucun doute le lanceur des Dodgers de Los Angeles, Hyun-Jin Ryu. Le Sud-Coréen est au milieu d’une saison historique et flirte de gloire car il a une MPM de 1,64, un dossier de 12-3, 126 retraits au bâton et un 0,94 WHIP en 23 départs (148,1 manches lancées).

En fait, Ryu mène l’ancien circuit en WHIP et ERA, deux des statistiques les plus cruciales pour établir à quel point un lanceur peut être dominant.

Cependant, Ryu a des concurrents pour conserver le prix. Il y a le vétéran Max Scherzer, qui a été constant, mais des blessures l’ont affecté pendant la deuxième moitié de la saison. Le starter starter pour les Nationals de Washington a un ERA de 2,41, le troisième meilleur de la LN, avec un WHIP de 0,99.

Les autres noms à considérer sont Clayton Kershaw, Mike Soroka et Jacob deGrom. Mais ils sont tous en dessous de Ryu et Scherzer.

Compte tenu de tout ce qui précède, il sera très difficile de retirer le prix au joueur des Dodgers, qui tout au long de 2019 a été cohérent à tous égards.

En Ligue américaine, le favori incontesté n’est autre que Justin Verlander. Le lanceur des Astros de Houston est à nouveau à un niveau superlatif en 2019, mais a également des chiffres pour soutenir sa domination sur le monticule.

Verlander est en tête des grandes ligues du WHIP avec 0,84, a une MPM de 2,81 (deuxième meilleur à LA), est le meneur de jeu à LA (228) et enregistre également 15 victoires avec seulement quatre défaites en 2019. Le seul qui Il a un meilleur dossier dans cette section, Domingo Germán, des Yankees de New York, avec une note de 16-2.

Verlander n’est pas seul dans cette course et l’un de ses rivaux est Gerrit Cole, le partenaire de Verlander dans les Astros. L’ancien joueur des Pirates de Pittsburgh est deuxième à Los Angeles en retraits au bâton (226), deuxième en WHIP (0,98) et a une mpm de 2,87 en 25 départs.

Nous ne pouvons pas non plus oublier Charlie Morton des Rays de Tampa Bay, qui mérite considération car il mène la Ligue américaine en ERA avec 2,77, et ses rivaux n’ont atteint que .212 jusqu’à présent en 2019. Les seuls qui l’ont battu. dans cette section sont Verlander et Cole.

Notre prédiction est que Justin Verlander sera le vainqueur de la Ligue américaine.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *