(PDF) Parrainage sportif


collecté par Infoadex, le parrainage sports

vo a réuni 2008 le rien sans valeur chiffre

de 457,6 millions d’euros, aux alentours les chiffres

comme Alonso, Nadal ou Contador; des équipes comme

la sélection football espagnol ou le basket,

le réel Madrid et le F.C. Barcelone; ou événements

comme la Copa América de Vela, le Grand Prix

d’Espagne de Formule 1, le Grand Prix d’Es-

tissu Moto, le Volvo Ocean Race, Les

Master´s Série, le Jeux olympiques de Pékin sur 2008

ou le Tour cycliste revitalisé Espagne. Ongle

grande industrie entre les mains de un pas si grand

nombre d’entreprises.

Le poid de parrainage en le marché

blicitaire (3%) est inférieur à que celui-ci a dans

marché mondial, où il représente 8,5% de

investissement publicitaire.

Ces temps le plus grand ombre de ces données sont

en quoi depuis 2004, année de confluence de même-

toux sportive culminé par Jeux olympiques

d’Athènes, il suscité un intérêt inhabituel parmi

Entreprises espagnoles. Par la suite, le

investissement viens ssouffrant d’un descente atténuéeo.

Selon Javier Mancebo et Jose Luis Nueno, professeur-

de l’IESE, les raisons ne peuvent être attribuées à

une diminution de publics de l’événement

toux sportive parce que la récession apporte plus

temps en maison devant TV ou la faute

de spectacle, depuis jamais ont coïncidé

tant de chiffres international avec si bon

résultats ni au rejet de consommateur à

présence de les marques dans le sport, où le

enquêtes pointer le sens contraire.

Ni au manque de mesure des résultats,

car dans les dernières années le parrainage a

outils développés évaluation son

rendement qualitatif et quantitatif. Les raisons

ils sont probablement une conséquenceentreprise de le huune façon

de certains sponsors qui ont choisi pour ça

outil poussé par le boom économique

mica et par imitation de ses concurrents,

ce qui a causé un « Bulle » de croissance. Dans

moments de récession, ceux qui possèdent moins

ressources ou rechercher des résultats à court terme avoir

quitté la scène.

Investissement dans le sponsoring sportif en Espagne

(Millions d’euros)

Source: Infoadex

Sur la investissement des sponsors, selon

l’étude de Havas Sports, en tête de liste

le secteur institutionnel (conseils municipaux, communauté

entités autonomes), avec près de 12% du total

parrainages sportifs, musicaux et culturels

turals. Ils sont suivis par entreprises de construction et

les agents immobiliers avec 5,6%, banques et caisses d’épargne

économies avec 4,9%, commerce et vente

conventionnel avec 4,3% Et enfin, vêtements,

articles sportifs et chaussures avec 3,1%.

Par marques, ils mènent ceux des boissons rafraîchissantes

avec une moyenne de 11.8 parrainages, téléphonie

(9.8), pneus (6.4), bières (5.7), énergie

(5.2) et automobiles (5.1).

Parrainage sportif

c’est unà l’outilnta in pro

cessation de réinvention qui

monopolise l’attentiononon em-

proie, les athlètes et public

co, à propos de toreille publiqueico et de

que je connais essayer la marqueeting. •

61 |

www.marketingmk.com

Non. 255 Mars 2010

61

Le publico J’ai vunculauà marcà au equipo pàrocdansannonceo. Un ehehmpquoi

est el de Àdeccou con il Esttoidireunthés, quoie pese à quoiet yà non es

patrocdansador, para muchos sigue ouidansfaire eladeccou Esttoiiantest



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *